rénovation maison

Rénovation maison : faut-il refaire l’installation électrique ?

Dans tout logement, l’électricité occupe une place prépondérante. Pour cette raison, des mesures sont de plus en plus adoptées pour que chaque habitation dispose d’une bonne installation électrique. À cet effet, lors d’une rénovation maison, des études doivent être faites pour savoir s’il faut refaire l’installation électrique.

Quand faut-il refaire l’installation électrique d’une maison ?

L’électricité étant indispensable dans toute habitation, il serait difficile de vivre sans elle. Alors, vu son importance, son installation est régie par des réglementations indispensables. Ces dernières doivent être respectées pour une bonne sécurité et un véritable confort d’utilisation. Pourtant, généralement, l’installation électrique des maisons anciennes (de plus de 15 ans) ne respecte pas ces réglementations. Cela dit, il faut penser à refaire cette installation si elle ne respecte pas la norme en vigueur.

À ce propos, vous pouvez recourir à l’entreprise STM Construct pour vous assurer une installation électrique fiable dans votre logement. Vous devez également refaire votre installation électrique si celle-ci est obsolète. En effet, il y a de fortes chances que son remplacement partiel ne suffise pas et soit juste une solution coûteuse et inefficace.

Par ailleurs, pendant les travaux de rénovation, faites appel à un électricien professionnel pour contrôler l’ensemble du dispositif électrique de votre maison. Si le professionnel constate un problème sur votre installation, il faudra refaire votre installation électrique.

Les risques encourus en cas d’installation électrique obsolète

Lors de la rénovation de votre maison, si vous oubliez de refaire votre installation électrique trop obsolète, vous vous exposez à plusieurs dangers. Pour commencer, vous devrez faire face à des coupures de courant répétitives provoquées notamment par des fusibles abîmés. Ces coupures surviendront notamment après l’utilisation de plusieurs appareils électriques en même temps.

Ensuite, vous pourriez constater que la batterie de vos appareils électriques modernes s’endommage, du fait d’une surchauffe. Cela est notamment dû au fait que ces appareils n’arrivent pas à s’adapter à votre installation électrique trop vieille. De plus, il se pourrait que vos câbles manquent d’isolation, ce qui entraînera fréquemment un court-circuit.

Ce dernier peut rapidement provoquer une brûlure des fusibles. Par ailleurs, le défaut d’isolation peut provoquer une électrocution. Vous êtes donc en danger, d’autant plus que l’électrocution peut laisser des séquelles externes ou internes et peut conduire à la mort.

Les avantages à refaire son installation électrique

Il y a de nombreux avantages à refaire l’installation électrique d’une maison en rénovation. Par exemple, le système électrique d’une maison de plus de 15 ans ne peut pas supporter les nouveaux besoins en électricité. Alors, en refaisant son installation, vous réduisez les risques d’électrisation, d’électrocution et d’incendie. Ainsi, vous veillez à la sécurité des habitants de votre logement.

De plus, dans une habitation ancienne, le nombre d’appareils électriques qu’on peut utiliser est réduit comparativement aux besoins actuels. Alors, refaire l’installation électrique favorisera la fonctionnalité de votre système d’électricité.

Enfin, cela favorisera la diminution de votre facture d’électricité. En effet, avec une installation électrique obsolète, la consommation en énergie est plus importante, donc la facture d’électricité est habituellement trop élevée.

conformité électrique

Les caractéristiques d’une installation électrique conforme

Chaque installation électrique doit répondre aux exigences du règlement général sur les installations électriques. Pour être conforme, elle doit comporter certains éléments et la réglementation est la même en construction et en rénovation. Néanmoins, si on décide de se lancer les travaux, il faut connaître les caractéristiques d’une installation électrique conforme.

Le nombre de prises dans chaque pièce

En matière d’une mise en conformité électrique, le RGIE en impose un certain nombre de prises dans chaque pièce. Dans la cuisine, le nombre est fixé selon la surface. En effet, si elle est de moins de 4 m², trois prises suffisent. Au-delà de cette surface, la cuisine doit être équipée de six prises avec 4 sur le plan de travail. Les prises ne doivent pas être mises au-dessus de l’évier ou des plaques de cuisson.

Par ailleurs, les gros appareils électroménagers doivent être équipés d’une prise dédiée. Pour la salle de bain, les différents volumes pour les installations électriques doivent à tout prix être respectés. Pour ce qui du salon, il nécessite une prise pour une surface de 4 m². Et au minimum 5 prises pour une surface de moins de 24 m².

Les prises doivent être réparties dans la pièce. Enfin, en ce qui concerne les chambres, il faut installer au minimum trois prises. Toutefois, pour toutes les autres pièces ou les dégagements dont la surface est au-delà de 4 m², une seule prise de courant est largement suffisante.

Les règles de conformité pour l’éclairage et le chauffage

En matière d’éclairage, il faut en installer un commandé par interrupteur au centre de chaque pièce de la maison. L’interrupteur doit se trouver près de chaque accès entre 0,9 et 1,3 m de hauteur. De manière générale, chaque éclairage doit être relié au circuit électrique à l’aide d’une boîte de connexion.

Entre autres, la boîte de connexion n’est pas nécessaire dans certains cas. Mieux se renseigner auprès de professionnels lors de l’achat du matériel. Il n’existe aucune obligation concernant le nombre d’équipements par pièce. Cependant, ces derniers doivent être installés sur un circuit dédié.

De même, le tableau électrique doit être équipé de disjoncteurs selon la puissance des équipements. En faisant appel à un professionnel expérimenté, on bénéficie d’un service complet. Ce dernier offre un travail complet comprenant la pose des équipements et la mise en conformité de l’installation.

Les autres caractéristiques de conformité

Il faut noter que la réglementation a évolué en raison de l’apparition des équipements multimédias et des appareils connectés. Aujourd’hui, elle détermine un nombre minimal de prises destinées au réseau de communication. De ce fait, le salon doit avoir 2 prises RJ45 au minimum.

Il y a également l’espace technique électrique du logement ou ETEL. Il se trouve à l’entrée de l’habitation et constitué par le tableau électrique et le panneau de contrôle. Il permet de tout éteindre en cas d’urgence. L’ETEL doit être placée loin des sources de chaleur et des points d’eau.

D’ailleurs, les mêmes règles sur l’installation électrique sont applicables en cas d’extension ou d’aménagement. Enfin, la réalisation d’une installation électrique nécessite certaines compétences et connaissances particulières. Ainsi, mieux vaut faire appel à des professionnels afin d’assurer sa conformité et garantir la sécurité.